Inégalités liées au genre au ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation du Burkina Faso

Alkassoum, MAIGA
Résumé:
L’objectif de cet écrit est d’avoir une connaissance approfondie des inégalités liées au genre au sein du Ministère de l'éducation Nationale et de l'Alphabétisation (MENA). L’étude a été conduite à partir d’une méthode participative. Elle est basée pour l’essentiel sur l’exploitation des données statistiques du ministère et des études antérieures, mais aussi des interviews ont été réalisées. Il en ressort qu'en dépit des efforts réalisés par les différents acteurs pour la promotion de l'éducation des filles, l'éducation de base est caractérisée par de grandes inégalités de genre. Les filles sont en général désavantagées par le système d’éducation. L'encadrement et la gestion du système restent également sous l'emprise des hommes. En plus d'être moins nombreuses, les femmes occupent souvent les fonctions les moins bien rétribuées. Dans le dispositif de gestion, la situation ne s'améliore pas pour les femmes qui, en plus d'être moins nombreuses, sont quasiment absentes des postes de responsabilité. Les facteurs sous-jacents aux inégalités de genre relèvent des insuffisances intrinsèques à l'institution qui sont renforcées par des difficultés économiques et des contraintes socioculturelles.
Année:
2015
Type de publication:
Article
Mots-clés:
genre; Politique éducative; Burkina Faso; Scolarisation; scolarisation des filles
Journal:
Revue du Cames
Pages:
43-66

Vers le haut