COMPTE RENDU DU SEMINAIRE MENSUEL DE l’AREB DU 25 MARS 2016

...................................................

Le 25 mars 2016 s’est tenu dans la salle de réunion de l’Institut des Sciences des Sociétés (INSS),

le quatrième séminaire mensuel l’Atelier de Recherche sur l’Education au Burkina (AREB).Prévue pour débuter à 15 heures 30, la séance a démarré avec 05 minutes de retard.

Le Coordonnateur de l’AREB, monsieur Maxime COMPAORE, après avoir souhaité la bienvenue à l’assistancea présenté les communicateurs et les sujets de leurs exposés.

Ce séminaire a été animé scientifiquement par le Pr Félix COMAPORE, Maître de recherche au département Sciences de l’éducation de l’IN.SS et membre fondateur de l’AREB.

Il a présenté une communication qu’il a co-livré à Bordeaux en janvier 2015 avec Marc PILON de l’Institut de recherche pour le Développement (IRD) sur le thème « L’évolution du secteur privé dans l’enseignement primaire au Burkina Faso depuis 2000 ».

Le communicateur a axé sa réflexion sur la question de l’évolution du secteur privé au Burkina Faso depuis 2000, par-delà l’évolution de sa part globale dans le système, avec un pourcentage d’élèves relevant du dit secteur qui est passé de 12 % en 2000/01 à 16,5 % en 2012/13. Après avoir synthétisé l’évolution des politiques éducatives vis-à-vis du secteur privé depuis l’Indépendance en 1960, plusieurs questions ont étéabordées : comment a évolué la part respective des différents types d’écoles privées (laïque, catholique, protestante, musulmane…) ? Comment a évolué la répartition spatiale (au niveau des provinces, entre milieu rural et urbain) de cette offre privée diversifiée ? Celle-ci constitue-t-elle un secteur homogène, du point de vue de ses caractéristiques (bâtiments, équipements, matériels pédagogiques, enseignants) ?

            Avant de conclure cette session, le Coordonnateur a donné des informations relatives à l’appel à soumission de résumés d’articles. Enfin, il a remercié l’assistance et levé la séance à 17 heures 30.

Le rapporteur                                                                                 Le Président de séance

KABORE Amado                                                               Maxime COMPAORE

Vers le haut