L’Atelier de Recherche sur l’Education au Burkina Faso (AREB) a été créé en 1999 par des chercheurs (INSS/CNRST, IRD) et des enseignants chercheurs (UO, UK) pour offrir un cadre d’échanges aux acteurs de la recherche en éducation au Burkina Faso.

L’AREB se donnait pour objectif de développer des synergies et des collaborations entre les chercheurs et les autres intervenants dans le domaine de l’éducation et de contribuer au développement de l’éducation au Burkina Faso.

Au nombre des activités réalisées, on peut citer les séminaires mensuels, la publication du bulletin de liaison, les activités d’animation (colloque suivi de publications en 2002), la constitution d’une base de données, un annuaire des chercheurs au Burkina Faso, des rencontres d’échanges, des échanges d’informations, etc. L’AREB réunissait ainsi autour de ses activités, des enseignants d’universités, des chercheurs, des étudiants, des praticiens de l’éducation et des responsables d’association et d’ONG engagés dans le domaine de l’éducation. Dès sa création, l’AREB bénéficie d’un hébergement par l’Institut des sciences des sociétés (INSS).

Depuis sa création, l’AREB était organisé sur une base informelle en comptant essentiellement sur l’engagement de ses membres. Avec le temps, la mobilité des animateurs de l’AREB a eu un impact négatif sur l’organisation des activités du réseau (irrégularité des rencontres, faible participation des membres, faible mobilisation des ressources, etc).

Dans le souci d’une bonne relance de ses activités, l’AREB a entamé depuis 2014 une réflexion qui a abouti à l’organisation d’une Assemblée générale le 5 novembre 2015. Au cours de cette Assemblée générale, un projet de statuts a été adopté, précisant ainsi les objectifs et les instances de l’AREB. Désormais, les instances du réseau sont l’Assemblée Générale (AG), le Comité d’orientation scientifique (COS) et la Coordination.

Dans le processus de relance de ses activités, l’AREB bénéficie d’un accompagnement technique et financier de l’ARES, du NORRAG et de l’AFD. Ainsi, les ressources mobilisés soutiennent l’actualisation du site web de l’AREB, la réalisation d’un inventaire des acteurs et des producteurs de connaissances sur l’éducation et la formation technique et professionnelle au Burkina Faso, la réalisation d’un ouvrage collectif sur l’éducation au Burkina Faso, la prise en charge d’un Assistant au coordonnateur de l’AREB.

Vers le haut